De facto n°20 | Juin 2020

20 | Juin 2020

Migration, intégration et culture : approches économiques

La notion d’intégration fait l’objet de vifs débats scien­tifiques. Son étude soulève de nombreux défis quant à sa défi­ni­tion, sa mesure et son carac­tère multi­di­men­sionnel : inté­gra­tion économique, socio-culturelle, poli­tique, etc. Ce numéro de De facto propose d’examiner différents aspects de l’intégration des immi­grants ou des réfugiés du point de vue de l’économie en tant que disci­pline des sciences sociales. 

Alexia Lochmann présente une éval­u­a­tion du Contrat d’Accueil et d’Intégration (CAI) et, en parti­c­ulier, de la forma­tion linguis­tique qui y est proposée pour faciliter l’intégration des immi­grés au marché du travail en France. Sarah Schneider-Straw­czynski, impliquée depuis trois ans dans l’En­quête sur l’Origine et les Perspec­tives des Réfugiés en France (OPReF), nous parle du déroule­ment de l’enquête et de la façon dont elle permet d’appréhender l’intégration économique et sociale des réfugiés. Hillel Rapoport aborde une autre dimen­sion impor­tante, celle de l’intégration culturelle des pays d’accueil et de départ. À travers une analyse à la fois théorique et empirique, il montre que les migra­tions concourent à la conver­gence culturelle des pays de départ vers les pays d’accueil, et ce via la trans­mis­sion de normes culturelles des seconds vers les premiers. Enfin, le travail de Nadiya Ukray­inchuk nous éclaire sur l’effet de la durée d’instruction des demandes d’asile sur l’intégration des réfugiés en France. Ses résul­tats démon­trent que plus l’instruction est longue, plus elle est pénalisante. 

Nelly El-Mallakh et Hillel Rapoport,
respon­s­ables scien­tifiques du numéro

Fil Covid-19 et migrations :

initiatives de recherche et prises de position

Le contexte de l’épidémie de Covid-19 et le confine­ment susci­tent des initia­tives de recherche et des prises de posi­tion des membres de réseau de l’In­stitut Conver­gences dont les travaux portent sur des popu­la­tions migrantes et issues de l’im­mi­gra­tion parti­c­ulière­ment vulnérables. Dès les premiers jours du confine­ment, nous avons commencé un recense­ment de ces activ­ités en page d’ac­cueil de notre site, que nous insérons dans ce numéro spécial où il trou­vera une place pérenne.