Episode 2 du podcast MoCoMi : « Vivre en exil en temps de pandémie » avec Anaïk Pian, Victoria Brotto et Salomé Labé

Cet épisode du podcast associé à l’enquête Morts Covid en Migra­tion expose le travail de la soci­o­logue Anaïk Pian et de deux étudi­antes. Elles réalisent leur terrain de recherche dans le cadre du projet au sein de la région Grand-Est auprès de personnes syri­ennes réfugiées. Leur objectif est de recueillir leur expéri­ence de la crise sani­taire en regard de ce que peut représenter et induire la mort covid. Pour cela, elle réalise des entre­tiens en français ou en arabe inter­prétés par Hala Ghannam Trefi.

Il ressort de ces rencon­tres que, dans le cas de ces indi­vidus majori­taire­ment masculins et diplômés, la mort covid est, ou plutôt n’est pas réelle­ment un sujet à leurs yeux. Elle devient prég­nante davan­tage lorsqu’il s’agit d’évoquer les proches qui sont restées ailleurs, souvent en Syrie.

Décou­vrez l’épisode sur la page web du projet Morts Covid en Migra­tion dans la rubrique « podcast ».

Par Anas­tasia Chauchard, étudi­ante du master Migra­tions (ICM, EHESS, Paris 1)

Merci à l’IRD et à Bernard Surugue, éditeur des musiques de la collec­tion “Tradi­tion orale” (Iran, Baxtyâri nomades de la montagne ; Alep Syrie – Impro­vi­sa­tions au luth) qui habil­lent ce podcast.

© Produc­tion ORSTOM – SELAF (Société d’Etude Linguis­tiques et Anthro­pologique de France)