Solène Brun

Postdoctorante à l’Institut des Migrations, coordinatrice scientifique du département INTEGER/Intégration-discrimination

Postdoctoral researcher at the Institut Convergences Migrations, scientific coordinator of the department INTEGER/Intégration-discrimination

Contact : integer(at)icmigrations.fr

Solène Brun est titu­laire d’un doctorat en socio­logie de l’Institut d’Études Poli­tiques de Paris.

Sa thèse, inti­tulée « Trouble dans la race. Construc­tion et négo­cia­tions des fron­tières raciales dans deux types de familles mixtes en France », portait sur l’étude croisée de deux confi­gu­ra­tions fami­liales dans lesquelles la mixité raciale est parti­cu­liè­re­ment saillante : les familles ayant eu recours à l’adoption inter­na­tio­nale et les familles formées par des couples mixtes. L’analyse empi­rique des deux cas d’étude inter­roge la perti­nence de penser la ques­tion raciale à partir de celle de la socia­li­sa­tion et ques­tionne plus large­ment les caté­go­ries et fron­tières raciales en France, leur produc­tion et leurs consé­quences au quoti​dien​.Ses projets actuels concernent l’exploration des méca­nismes de (re)production raciale au sein des familles par le biais de l’assistance médi­cale à la procréa­tion et des appa­rie­ments raciaux entre donneurs de gamètes et couples ayant recours à l’AMP.

Cher­cheuse asso­ciée à l’Obser­va­toire Socio­lo­gique du Chan­ge­ment, Solène Brun est par ailleurs chargée de cours à l’Université Paris 8 – Saint-Denis, où elle enseigne la socio­logie des inéga­lités ethno-raciales.

Plus d’in­for­ma­tions

Solène Brun holds a P.h.D. in Socio­logy of Institut d’Études Poli­tiques de Paris.

Titled “Race trouble. Making and nego­tia­ting racial boun­da­ries in two cases of mixed fami­lies in France”, her disser­ta­tion combined the study of two family settings in which racial mixed­ness is parti­cu­larly salient : inter­na­tional adop­tive fami­lies and mixed-race fami­lies. The empi­rical analysis of these two specific cases opens the way for a thorough inquiry of racial cate­go­ries in France, their produc­tion and their daily conse­quences and impact, as well as for an inves­ti­ga­tion of racial socia­li­za­tion in the French context.

Her current research projects aim at the inves­ti­ga­tion of mecha­nisms of racial (re)production within the family, focu­sing parti­cu­larly on medi­cally assisted repro­duc­tion and the racial pairing of gamete donors and couples, in France.

Asso­ciated research of the Obser­va­toire Socio­lo­gique du Chan­ge­ment, Solène Brun is also teaching the socio­logy of ethnic and racial inequa­li­ties at Univer­sité Paris 8 – Saint-Denis.

More infor­ma­tions