« Les personnes civiles en détresse sont en danger. Nous avons l’obligation de les secourir. », alerte Izabela Wagner face à la situation à la frontière entre la Pologne et la Biélorussie dans Le Courrier de l’Europe Centrale, 18 nov. 2021

Face à la violence aux fron­tières à l’Est de l’Eu­rope, Izabela Wagner, soci­o­logue et fellow de l’In­stitut Conver­gences Migra­tions, a publié un article dans Le Cour­rier de l’Eu­rope Centrale dans lequel elle dénonce la poli­tique des autorités polon­aises et son accep­ta­tion parmi leurs voisins européens : « Ici, en Europe, en Pologne—ils sont chassés comme du gibier, sans compas­sion, sans être traités comme des êtres humains, sans le droit à la vie. » Elle réclame l’au­tori­sa­tion de l’intervention des human­i­taires pour soutenir les personnes réfugiés aux fron­tières : « Les personnes civiles en détresse sont en danger. Nous avons l’obligation de les secourir. » souligne-t-elle.

Lire l’ar­ticle en intégralité :