La biométrie, un outil de contrôle migratoire. Une enquête avec Damien Simonneau et Léa Macias dans infomigrants, 21 juin 2021

Le site Infomi­grants, qui lutte contre la désin­for­ma­tion sur les migrants, a publié en juin 2021 une enquête menée par RFI sur le renforce­ment du contrôle des migrant.e.s au moyen des données biométriques. Deux fellows de l’In­stitut Conver­gences Migra­tions ont apporté leur exper­tise. Damien Simon­neau souligne l’idée répandue selon laquelle « la tech­nologie est un facil­i­ta­teur » mais rappelle que « les tech­nolo­gies sont fail­li­bles, et peuvent produire des discrim­i­na­tions. » Léa Macias, qui avait signé un article sur le sujet  pour De facto, exem­plifie cette ambiva­lence à partir de son étude sur l’usage des données biométriques dans les camps de Zaatari et d’Azarq en Jordanie où un système d’iden­ti­fi­ca­tion par le scan des yeux a été mis en place pour perme­ttre la distri­b­u­tion des denrées alimentaires.