Crise afghane et murs européens. Le regard de François Gemenne et Damien Simonneau dans Les Echos, 28 août 2021

Dans la perspec­tive du renforce­ment des fron­tières dans plusieurs pays européens suite aux évène­ments en Afghanistan, le journal Les Échos a inter­rogé Damien Simon­neau, poli­tiste, maître de conférences à l’Inalco et fellow de l’In­stitut Conver­gences Migra­tion et François Gemenne. Avec ces nouvelles annonces de clôture des fron­tières par la Turquie, la Grèce et la Pologne, les gouverne­ments souhaitent montrer osten­si­ble­ment aux citoyens leur volonté d’agir face à la crise afghane : « La fonc­tion première d’un mur est d’être un symbole, de produire des images de télévi­sion pour rassurer ceux qui sont à l’in­térieur des fron­tières, et non pour décourager les autres » constate François Gemenne, chercheur et professeur spécial­iste du climat et des migra­tions à Sciences Po Paris et membre du conseil scien­tifique de l’Institut Conver­gences Migrations.

Lire l’ar­ticle en intégralité :