PUBLI : Rim Otmani, « Discrimination à l’embauche et sentiment de racisme. Le cas des médecins algériens à Montréal », Nouvelles pratiques sociales, Vol. 31, N° 2, 2021, p. 82 – 100. 

ISBN ou DOI : https://​doi​.org/​1​0​.​7​2​0​2​/​1​0​7​6646ar
Page de référence : https://​www​.erudit​.org/​f​r​/​r​e​v​u​e​s​/​n​p​s​/​2​0​2​1​-​v​3​1​-​n​2​-​n​p​s​05980/

Le Québec a élaboré une poli­tique qui sélec­tionne des candi­dats à l’immigration avec un degré d’instruction très élevé. Les médecins algériens, consid­érés comme caté­gorie sociale haute­ment qual­i­fiée, font partie de cette popu­la­tion migrante qui répond aux besoins et aux attentes de la province de Québec. Bien que les poli­tiques d’immigration cherchent à favoriser la discrim­i­na­tion posi­tive, force est de constater que les médecins d’origine algéri­enne, déten­teurs de diplômes étrangers, sont victimes de discrim­i­na­tion systémique. Ce concept, qui semble neutre en apparence, a des effets pervers dont la produc­tion de l’exclusion profes­sion­nelle et sociale et le développe­ment du senti­ment de racisme.