PUBLI : Ya-Han Chuang, Une minorité modèle ? Chinois de France et racisme anti-Asiatiques, La Découverte, 2021, 252p. 

Présen­ta­tion :

Depuis l’assassinat du couturier chinois Chaolin Zhang en 2016 à Aubervil­liers, les médias et les pouvoirs publics ont pris conscience de l’existence d’un racisme anti-Asia­tiques au sein de la société française. L’expression de ces préjugés culmine en 2020 lorsque la pandémie de Covid-19 frappe le monde. La révéla­tion décom­plexée des senti­ments antichi­nois en France dévoile un mécan­isme d’essentialisation encore peu étudié.

S’appuyant sur une enquête de terrain menée depuis 2009 jusqu’à nos jours, cet ouvrage dresse un portrait fin des trajec­toires migra­toires et poli­tiques des popu­la­tions chinoises en France, ainsi que des mobil­i­sa­tions antiracistes qui ont émergé dans la jeune généra­tion. En suivant les parcours de Qian, Pierre, Alexandre, Ailing et Lin Chong, le lecteur arpen­tera tantôt les rayons des épiceries du quartier de Belleville, tantôt les allées des marchés grossistes d’Aubervilliers, en passant par les salons de manu­cure et les sous-sols qui abri­tent les ateliers de confec­tion. Dans ces lieux méconnus s’élève la voix d’une nouvelle généra­tion qui refuse de rester silen­cieuse et se lance dans une aven­ture poli­tique inédite. Trente ans après la « Marche pour l’égalité et contre le racisme », la contes­ta­tion de ces jeunes perçus comme « Asia­tiques » peut-elle faire évoluer les regards sur les inégal­ités ethno­ra­ciales au sein de la société française ?

Sommaire :

Aver­tisse­ment
Introduction

Une minorité en mutation
Une ethno­gra­phie transna­tionale de longue durée
1 – Les petites tailleuses chinoises de Seine-Saint-Denis
Une chambre à soi
Va, vis et deviens
Le secret du « made in France »
2 – Château d’Eau, un nouvel El Dorado
Le dernier pari d’Emma
Une liberté dans la clandestinité
Cachez cet accent que je ne saurais entendre
3 – Se syndi­quer, s’intégrer
Cuisine et dépendance
Une syndi­cal­i­sa­tion sans politisation
La révolte au bout des doigts
4 – Fashion Center , le « Rungis » du prêt-à-porter
Du Sentier à Aubervilliers
Le made in Chinaà Popin­court : une histoire de tensions
Aubervil­liers : requal­i­fier la banlieue rouge
Le vivre-ensemble à Popin­court : s’intégrer à l’histoire du quartier
Aubervil­liers : « J’aime ma ville »
5 – Avoir ou ne pas avoir un « cerveau français » : les tiraille­ments des enfants d’immigrés chinois
Un barman chinois en Normandie
« To be or not to be » : le dilemme des jeunes de familles wenzhou
L’innovation : une néces­sité dans la trans­for­ma­tion économique
Sortir de la stig­ma­ti­sa­tion : l’AJCF et ses actions collectives
6 – Des Bellevil­lois comme les autres ? Apprendre à (se) manifester
Le Little Wenzhou de la rive droite
« On n’est pas dans Kung Fu Panda »
Au nom de la commu­nauté chinoise
La racial­i­sa­tion des conflits urbains
Une « lutte de terri­toire » en marge de la manifestation
Lutter pour la recon­nais­sance : une asso­ci­a­tion entre discours pro-inté­gra­tion et senti­ment nationaliste
Réparer la crise de cohab­i­ta­tion : les asso­ci­a­tions de commerçants bellevillois
Quand l’histoire se répète
La mani­fes­ta­tion : une voie vers l’intégration
7 – Grandir en France en tant qu’Asiatique et être (ou ne pas être) bien dans sa peau
Une soli­tude partagée
« Ni vrai­ment chinois, ni vrai­ment français »
Revendi­quer une double appartenance
8 – « Je ne suis pas un virus » : la général­i­sa­tion d’une conscience antiraciste
Nommer le racisme et construire un réper­toire d’actions communautaire
Élargir les valeurs répub­li­caines et renforcer les actions dans la sphère juridique
Résister au racisme en temps de pandémie
Décon­finer l’identité asiatique
Faire converger les luttes antiracistes
Épilogue : vers un « salad bowl » à la française ?
Remerciements
Notes.

Page de référence : https://​www​.edition​slade​cou​verte​.fr/​u​n​e​_​m​i​n​o​r​i​t​e​_​m​o​d​e​l​e​_​-​9​7​8​2​3​4​8​065125