Dimanche 11 octobre 2020 — Festival images de migrations

Riz Cantonais

Réalisé par Mia Ma
France, 2015, fiction, 50 min, VOSTF
Cinéma L’Escurial, Paris, 11h
En présence de la réal­isatrice Mia Ma et de Yu-​Sion Live, soci­o­logue.

« Je ne parle pas trois mots de cantonais parce que mon père ne me l’a jamais parlé et parce que je suis nulle en langue. Ma grand-​mère ne parle pas trois mots de français parce qu’elle n’a jamais eu envie de l’apprendre. Pour traduire entre elle et moi il y a mon père, mais il rechigne à le faire. Alors je vais rencon­trer d’autres immi­grés chinois, aux langues et parcours différents. Grâce à ces détours, la perte de la langue orig­inelle trouve peu à peu un sens. »

Fabulous

Réalisé par Audrey Jean-Baptiste
France, 2020, docu­men­taire, 52 mn, VF
Cinéma Le Studio, Aubervilliers, 14h
En présence d’Olga Gonzalez, post­doc­tor­ante en sociologie.

Obligé de fuir la Guyane à cause de son orien­ta­tion sexuelle, Xavier Barthélemy, ne pensait jamais revenir à Cayenne. Surtout pas depuis qu’il s’est affranchi, libéré et qu’il s’appelle Lasseindra Ninja.
Elle est devenue une icône incon­tourn­able du voguing inventé dans les clubs under­ground de New-​York dans les années 80, perme­t­tant aux commu­nautés noires, latino et LGBT+ de s’affirmer. Après 10 années d’absence, elle revient en Guyane, afin d’y former des jeunes danseurs. En leur trans­met­tant un état d’esprit et une atti­tude basée sur l’affirmation de soi, elle leur livre des outils pour résister à l’hostilité du monde qui les entoure.

La fabrique d’images de migrations par les chercheurs — Projection table ronde

Cinéma Alhambra Calais — Entrée libre, 14h30
En présence de :
Raphaël Botiveau, poli­tiste et réal­isa­teur de films. Il porte actuelle­ment une recherche sur le fran­chisse­ment des Alpes par les migrants d’hier et d’aujourd’hui.
Hélène Baillot poli­tiste et réal­isatrice de films. Ses recherches portent sur l’action collec­tive transna­tionale et la circu­la­tion des savoirs de gouvernement.
Chloé Tisserand soci­o­logue et réal­isatrice d’un film. Sa thèse porte sur la nature du soin apporté par les profes­sion­nels hospi­tal­iers auprès des migrants
Babak Inaloo et Ali Haghoi réal­isa­teurs de The Bridge.

Le festival « Images de migra­tions » propose, avec le cinéma Alhambra de Calais, la projec­tion de films réal­isés à Calais et Dunkerque par des chercheurs et par des anciens habi­tants de la « Jungle », suivie d’une rencontre avec le public. Il s’agit de s’interroger sur la singu­larité (ou non) du regard des chercheurs sur les migra­tions dans un contexte de satu­ra­tion d’images médi­a­tiques. Singularité des choix des théma­tiques, de la rela­tion aux migrants, des modal­ités de tour­nage, de montage et de diffusion…

Site du festival : https://​www​.icmi​gra​tions​.cnrs​.fr/​f​e​s​t​i​v​a​l​i​m​a​g​e​s​m​i​g​r​a​tions/
Grille : https://www.icmigrations.cnrs.fr/festivalimage…/grille-du-programme/
Infos pratiques et inscrip­tions : https://www.icmigrations.cnrs.fr/festivalimage…/grille-du-programme/