De “l’O.S. à vie” au travailleur “musulman”

Christophe Bertossi, sociologue, s’interroge sur l’impact des polémiques sur la laïcité et l’islam dans le monde du travail. La figure de « l’OS à vie », décrite par Abdelmalek Sayad, grand sociologue des migrations, s’est vue remplacée par celle du « musulman », y compris dans la construction sociale du problème du travail, comme ont pu le montrer par exemple les débats autour de la loi travail de 2016 sur la liberté religieuse dans l’entreprise. Christophe Bertossi s’intéresse aux syndicats sur lesquels il enquête depuis plus d’un an. Il nous présente ce nouveau terrain de recherche et explique comment la démarche du chercheur, en « révélant » une réalité complexe, permet d’apaiser un débat où l’émotion l’emporte trop souvent.

Auteur

Christophe Bertossi est soci­o­logue, directeur du Centre migra­tions et citoyen­netés à l’Institut français des rela­tions inter­na­tionales (IFRI). Il est fellow de l’In­stitut Conver­gences Migrations.

Publications
Pour citer cette vidéo

Christophe Bertossi, “De “l’O.S. à vie” au travailleur “musulman”, Dossier “La société française et la construc­tion du ”prob­lème musulman””, De facto [En ligne], 6 | avril 2019, mis en ligne le 16 avril 2019. Réal­i­sa­tion : Catherine Guil­yardi. URL : https://www.icmigrations.cnrs.fr/2019/04/16/defacto‑6 – 002/

Droit d’auteur

De facto est mis à dispo­si­tion selon les termes de la Licence Creative Commons Attri­bu­tion-No deriv­a­tive 4.0 Inter­na­tional (CC BY-ND 4.0). Vous êtes libres de repub­lier gratu­ite­ment cette vidéo en ligne, en respec­tant ces recom­man­da­tions. N’éditez pas l’ar­ticle, mentionnez l’au­teur et précisez que cet article a été publié par De facto | Institut Conver­gences Migrations.