POLICY/​Politique

Responsable : Michel Agier, IRD/​EHESS
Coordinatrice : Émeline Zougbédé, postdoctorante à l’Institut Convergences Migrations, policy(at)icmigrations.fr

Champs couverts

Poli­tiques et straté­gies migra­toires ; lieux de la migra­tion, poli­tiques de la ville et muta­tions urbaines ; disposi­tifs human­i­taires, droit d’asile, conven­tions inter­na­tionales, droit de la nation­alité ; débats et contro­verses sur l’immigration et l’asile

Axes

Coor­di­na­tion :
• Mathieu Clavey­rolas (mathieu.​claveyrolas@​laposte.​net)

L’axe « Religieux & Migra­tions » regroupe les chercheur·ses de différentes disci­plines et terrains d’étude afin d’in­ter­roger ensemble ce que les migra­tions font au religieux, autant que le rôle du religieux dans les migra­tions. Si l’on fait l’hypothèse que les migra­tions s’accompagnent d’une évolu­tion du religieux, on se gardera de préjuger du degré d’adaptation ou de résilience, ou d’opposer l’évolution en migra­tion à une illu­soire fixité qui l’aurait précédée. L’axe s’intéresse aux migra­tions anci­ennes et contem­po­raines. Toutes les dimen­sions du religieux sont prises en compte, notam­ment la rela­tion aux discours iden­ti­taires, les pratiques, les lieux de culte et les acteurs (insti­tu­tion­nels ou non).

Coor­di­na­tion :
• Ségolène Barbou-Des-Places (segolene.​barbou-​des-​places@​univ-​paris1.​fr)

Faisant le constat de l’extrême hétérogénéité de ce qu’est « le droit » des étrangers, dont la défi­ni­tion dépend des prismes et objec­tifs de chaque disci­pline, les membres de ce groupe de travail souhaitent confronter leurs pratiques pour mettre à jour et analyser les écarts disci­plinaires qui pèsent dans la manière d’appréhender « le » droit des étrangers. Le groupe se construit, d’abord, autour d’un sémi­naire de lecture croisée de normes juridiques ou jurispru­dences. L’ambition est, ensuite, de parvenir à une publi­ca­tion commune et d’évaluer la perti­nence de la mise sur pied d’un véri­table projet de recherche.

Coor­di­na­tion :
• Sanja Beronja (sanja.​beronja@​ehess.​fr)
• Simone Di Cecco (esse.​dicecco@​gmail.​com)

L’objectif de ce sémi­naire est d’analyser l’articulation entre travail et migra­tion à partir d’une double entrée : d’une part la centralité du travail dans la construc­tion des poli­tiques migra­toires comme des trajec­toires migrantes ; d’autre part la manière dont les poli­tiques migra­toires contribuent à façonner les marchés du travail nationaux, notam­ment en termes de segmentations.

Le format du sémi­naire mensuel se pour­suit à partir du mois de décembre 2021, soit tous les deux­ièmes vendredi du mois de 14heures à 17 heures (programme à venir). Le sémi­naire portera sur différentes théma­tiques : travail migrant, ressources commu­nau­taires et milieux d’interconnaissance ; migra­tions ultra­marines ; rôle des employeurs dans la fabrique des poli­tiques migra­toires ; racisme, travail et poli­tiques migra­toires ; travail, migra­tions et rapports sociaux de sexe ; travailleur·ses sans-papiers et syndi­cats. Chaque séance de sémi­naire est libre de format (ateliers de lectures, présen­ta­tion de terrain d’enquêtes, invi­ta­tion d’intervenant·es extérieur·es, etc.).

Coor­di­na­tion :
• Brenda Le Bigot (brenda.​le.​bigot@​univ-​poitiers.​fr)
• Theo­time Chabre (theotime.​chabre@​sciencespo.​fr)

L’axe « migra­tions priv­ilégiées » réunit des chercheurs et chercheuses travail­lant notam­ment sur les migra­tions depuis les Nords vers les Suds, l’expatriation, les migra­tions étudi­antes ou encore les migra­tions marquées par les loisirs (lifestyle migra­tions, migra­tions de retraites…). La mobil­i­sa­tion d’une partie des membres de l’axe a permis l’organisation d’un colloque « Des migra­tions inter­na­tionales priv­ilégiées », qui aura lieu les 7 et 8 décembre 2021, ainsi que la réal­i­sa­tion du numéro théma­tique de juin de la revue De Facto « Migrer sans entraves ». Aussi bien dans l’argumentaire colloque, au sein du programme que du numéro spécial de De Facto, l’accent est mis sur la mise en ques­tion du carac­tère « priv­ilégié » des migra­tions étudiées. La large variété des statuts, des carac­téris­tiques sociales, ou encore des contextes géographiques, dans lesquels s’élaborent ces migra­tions en font autant d’études de cas pour ques­tionner les priv­ilèges. Aussi, la rela­tive diver­sité disci­plinaire des approches offre des pistes d’échanges riches.

L’organisation du colloque a été marqué par un certain succès : de nombreuses propo­si­tions de qualité ont été reçues par le comité scien­tifique. Suite au colloque, la reprise d’un sémi­naire à partir de janvier 2022 est envisagé.

Pour plus d’informations :

  • Le numéro de la revue De Facto « Migrer sans entrave », coor­donné par le comité d’organisation du colloque « Des Migra­tions Inter­na­tionales privilégiées ? ».

Coor­di­na­tion :
• Sadio Souk­ouna (sadiosoukouna@​gmail.​com)
• Annaelle Piva (annaelle.​piva.​1@​ulaval.​ca)
• Marilou Sarrut (s.​marilou@​hotmail.​fr)

Les réflex­ions menées par l’axe portent sur les effets des poli­tiques migra­toires et de l’intermédiation. Au cours des différentes séances organ­isées, la notion d’intermédiaire a été traitée au prisme de la langue, du droit, des trajec­toires migra­toires et de l’implémentation des poli­tiques migra­toires très souvent contraig­nantes au Sud. Le rôle et la place centrale des migrant·es dans le contourne­ment et la trans­for­ma­tion des poli­tiques publiques a été un ques­tion­nement récur­rent de cet axe.

Le sémi­naire reprendra courant octobre 2021.

Coor­di­na­tion :
• Giulia Breda (giuliabreda87@​gmail.​com)
• Stéphanie Lima (stephanie.​lima@​univ-​jfc.​fr)
• Florence Boyer (florence.​boyer@​ird.​fr)

Cet axe a pour ambi­tion d’être un lieu de rencontre et d’échange entre les fellows qui s’intéressent aux débats épisté­mologiques et méthodologiques autour du lien entre la recherche sur les migra­tions et le poli­tique. Trois sémi­naires ont été organ­isés entre 2019 et 2021 : « Les outils de la compara­ison » (20/​05/​2019) ; « Sémi­naire épisté­mologique » (16/​12/​2020) ; « Ques­tions de compara­ison » (05/​2021).

Une journée d’étude est en cours d’organisation : « Épisté­mologie et méthodolo­gies dans les approches critiques des migra­tions : Engage­ment et réflex­ivité ». Elle se tiendra en début d’année 2022.

La pour­suite d’un sémi­naire devrait s’or­gan­isée dans le courant de l’année.

Coor­di­na­tion :
• Laura Odasso (laura.​odasso@​college-​de-​france.​fr)
• Alice Latouche Lima (latouche.​alice@​gmail.​com)
• Audran Aulanier (audran30@​aol.​com)

Cet axe vise à comprendre ce que l’intimité fait aux migra­tions inter­na­tionales. Le concept d’« intimité » participe d’une littéra­ture foison­nante, mais il est rarement éclairé et utilisé comme opéra­teur expli­catif des dynamiques migra­toires. Au vu de ce constat, l’axe se propose de définir et comprendre la valeur heuris­tique de ce concept en artic­u­lant quatre échelles d’analyse : l’espace et les lieux de vie des migrants, la produc­tion d’un récit de soi, la méta­mor­phose de liens affec­tifs et famil­iaux (à distance ou sur place), et les pratiques visant la recon­nais­sance de soi en tant que sujet inaliénable.

Coor­di­na­tion :
• Anne-Sophie Bentz (anne-​sophie.​bentz@​graduateinstitute.​ch)
• Lola Guyot (lolaguyot@​hotmail.​fr)
• Tony Rublon (rublontony@​gmail.​com)

L’axe « Exil & Poli­tique » s’intéresse aux mobil­i­sa­tions poli­tiques des migrant·es. Il s’agit donc d’étudier les spéci­ficités de l’exil comme espace d’opposition poli­tique. Si nous nous intéresserons aux mobil­i­sa­tions ayant pour cible le pays d’origine ou visant à améliorer la condi­tion des personnes migrantes elles-mêmes dans le pays d’accueil, nous chercherons aussi à dépasser ce clivage tradi­tionnel entre « poli­tiques dias­poriques » et « luttes migra­toires » pour mettre en valeur l’articulation entre ces deux types de mobil­i­sa­tion. Nos ques­tion­nements se décli­nent pour l’instant en cinq axes : 1) les enjeux de la représen­ta­tion poli­tique en exil ; 2) les liens avec les acteurs poli­tiques dans les pays d’origine ; 3) l’ancrage des mobil­i­sa­tions dans les pays d’accueil ; 4) la mémoire en exil ; et 5) le rôle joué par les artistes exilé·es.

Une prochaine réunion est prévue courant novembre.

Coor­di­na­tion :
• Matthijs Garde­nier (gardenier.​matthijs@​univ-​montp3.​fr)
• Emma Empociello (emma.​empocie@​gmail.​com)
• Damien Simmoneau (damien.​simonneau@​college-​de-​france.​fr)

L’axe « migra­tions et sécu­rité » entend traiter de la manière dont les migra­tions sont constru­ites comme prob­lé­ma­tique sécu­ri­taire. Plusieurs approches seront convo­quées afin d’éclairer cette prob­lé­ma­tique : étude des acteurs et « entre­pre­neurs de morale » de ce traite­ment sécu­ri­taire, examen des évolu­tions du droit, mais aussi analyses discur­sives. Une atten­tion toute parti­c­ulière sera portée aux espaces fron­tières qui semblent au cœur de ces processus. Le groupe entend faire dialoguer différentes recherches portant sur ce sujet et proposer dans un premier temps une publi­ca­tion autour de ces thématiques.

Coor­di­na­tion :
• Alison Bouffet (alisonbouffet@​gmail.​com)
• Juli­ette Monvoisin (juliette.​monvoisin@​univ-​paris1.​fr)

Ce sémi­naire mensuel de lecture réunit des chercheurs et chercheuses en sciences humaines et sociales autour des enjeux philosophiques des migra­tions, de l’extranéité et de l’immigration. Il vise à mettre en commun des lectures théma­tiques, en plusieurs langues et autour de textes traduits, afin de constituer une culture commune autour des théories philosophiques contem­po­raines des migra­tions et de l’extranéité.

Le sémi­naire aura lieu tous les troisièmes vendredi du mois à partir du mois d’octobre de 10 heures 30 à 12 heures et se tiendra en format hybride.

Voir le programme : GL Philomig 2021–2022 ICM
.

Calendrier du séminaire POLICY

La contrainte aux fron­tières peut-elle être légitime ? Réflex­ions à partir du débat entre David Miller et Arash Abizadeh ? HORAIRE ET LIEU : 10h30-12h30 Salle 3.06 au 3ème étage du Centre des… Lire la suite

Séance consacrée à « La migra­tion comme travail et objet d’expertise ». Maureen Clappe & Lucas Puygre­nier discuteront cette séance. HORAIRE ET LIEU : 14h00-17h00 Salle 1.122 au 1er étage du Bâti­ment Recherche Sud, Campus Condorcet, Aubervil­liers… Lire la suite

Séance consacrée à la présen­ta­tion du prochain numéro de la revue SAMAJ (South Asia Multi­dis­ci­pli­nary Acad­emic Journal), « Polit­ical Mobil­i­sa­tions of South Asian Migrants. Home­land poli­tics, Immi­grant Poli­tics and Host country poli­tics ». HORAIRE ET LIEU : 10h00-14h00 Salle… Lire la suite

Réécouter les séminaires précédents

  • Appels à contributions
  • Oppor­tu­nités

Le départe­ment de Soci­ologie de l’Université de Montréal (Québec, Canada) recrute deux professeur·es adjointes en « Soci­ologie des migra­tions » & « Méth­odes qual­i­ta­tives ». Les dossiers de candi­da­ture sont à trans­mettre avant le…

L’EHESS ouvre au recrute­ment : 2 postes de Maîtrise de conférences en sciences sociales 6 postes de Direc­tion d’études en sciences sociales 2 postes de Direc­tion d’études cumu­lantes en sciences…

La Fonda­tion Croix-Rouge française est une fonda­tion reconnue d’utilité publique dédiée à la recherche dans les champs human­i­taire et social. Au cœur des activ­ités de la Fonda­tion, une convic­tion : pour répondre au mieux aux…

Mani­fes­ta­tions scientifiques

Publi­ca­tions