CONF : Colloque international et interdisciplinaire « Regards croisés sur les évaluations des politiques publiques migratoires : quels enjeux pour les droits fondamentaux et la sécurité humaine ? »—Mardi 16 et mercredi 17 novembre 2021, Sciences Po Grenoble et en ligne

Présen­ta­tion 

Devant le « désordre infor­ma­tionnel » – pluralité des éval­u­a­tions et des acteurs qui s’approprient l’évaluation – [M.Baslé], ou le manque d’évaluation de certaines poli­tiques publiques notam­ment celui de la sécu­rité, nous revien­drons sur les principes fonda­men­taux de l’évaluation en termes d’indépendance, d’intégration de la société civile dans les éval­u­a­tions, et d’outils (profes­sion­nal­i­sa­tion de l’évaluation et données); nous réfléchi­rons lors de ces deux jours non pas à la pluralité des méth­odes, mais à la mise en commun d’indicateurs construits (indi­ca­teurs de sécu­rité juridique, indi­ca­teurs de capacité rela­tion­nelle, indi­ca­teurs psychoso­ciaux) et à construire. La construc­tion des indi­ca­teurs est un enjeu poli­tique. Ces deux jours de rencon­tres entrent donc dans un cadre de réflexion plus général sur les référen­tiels dans les éval­u­a­tions et leurs impacts dans l’amélioration des poli­tiques publiques. Ces réflex­ions entrent égale­ment dans le cadre de modi­fi­ca­tion des para­digmes en soli­dar­ités inter­na­tionales : repenser “les migra­tions”, “les soli­dar­ités” et les “doctrines sécu­ri­taires”. L’ONU définit et renforce depuis 2005 la notion de “sécu­rité humaine” dans le champ des poli­tiques publiques inter­na­tionales et plus spéci­fique­ment dans celui des migra­tions. Bien que la décla­ra­tion entérine la respon­s­abilité première des États dans la prise en charge de la préven­tion et des libertés indi­vidu­elles, le concept de sécu­rité humaine réaf­firme la néces­sité de mener des poli­tiques publiques axées sur l’individu et permet ainsi de renforcer le lien entre la société civile et l’État dans la prise en charge sécu­ri­taire des indi­vidus vu dans un sens large (sécu­rité envi­ron­nemen­tale, sécu­rité juridique, sécu­rité économique, sécu­rité psychologique…). Ce colloque fera l’état des lieux de ces référen­tiels au sein des éval­u­a­tions spéci­fiques des poli­tiques migra­toires et il sera l’occasion de discus­sion avec les acteurs de l’évaluation à partir d’exemples concrets de réus­site ou d’échec de l’évaluation dans la modi­fi­ca­tion de l’action publique (santé, loge­ment, sécu­rité). Enfin, un indi­ca­teur n’est légitime et perti­nent que si des données peuvent le constituer [J. Gadrey]. Il a été décidé en comité scien­tifique qu’un temps sera consacré à l’épineuse ques­tion de la produc­tion, de l’utilisation et du trans­fert des données.

Nous avons tenté d’organiser ces temps de façon à perme­ttre l’échange entre chercheurs, acteurs de la société civile, profes­sion­nels de l’évaluation et élus.

Comité scien­tifique

  • Amélie Artis, Maîtresse de conférences – Respon­s­able de la chaire Économie sociale et solidaire de Sciences Po Grenoble, PACTE, UGA
  • Maurice Baslé, Professeur émérite des univer­sités en économie et Prési­dent hono­raire de la Société française d’Évaluation – « Pr Baslé est malheureuse­ment décédé en février 2020, il nous a honorés de sa présence lors des premiers comités scien­tifiques et nous avons tenté de respecter et de suivre pour l’organisation de ces journées ses indi­ca­tions et sa pensée ».
  • Mourad Chabbi, Docteur en science poli­tique, enseignant-chercheur à GEM
  • Nicolas Fieu­laine, Maître de conférences en psychologie sociale, Univer­sité Lyon 2, ENA
  • Zineb Omary, Pr Ass en science poli­tique, respon­s­able du Master éval­u­a­tion des poli­tiques publiques à Sciences Po Rabat
  • Thomas Perroud, Professeur de droit public – CERSA – Univer­sité Panthéon Assas Paris II
  • Babaly Sall, Professeur de Droit public, CERADD, univer­sité Gaston Berger Sénégal
  • Mouhamadou Sow, Chef du service de l’éval­u­a­tion au Ministère de l’én­ergie, Sénégal & Doctorant en sciences poli­tiques, univer­sité Gaston Berger Sénégal
  • Philippe Warin, directeur de recherche au CNRS

Coor­di­na­tion scien­tifique : Cristèle Bernard, Dr en science poli­tique, enseignante-chercheuse Levanah /​CERDAP² (UGA/​Sciences Po Grenoble)

Colloque hybride en présen­tiel et distanciel

Inscrip­tion gratuite et obligatoire

Adresse

Sciences Po Grenoble
1030 Av. Centrale, 38400 Saint-Martin-d’Hères

Programme

programme colloque éval­u­a­tion des poli­tiques publiques migratoires(1)

Télécharger le programme

Page de référence