Episode 1 du podcast MoCoMi : « On attendait la mort » avec Hala Trefi

Le premier épisode du podcast associé à l’enquête Morts Covid en Migra­tion permet d’approcher ce qu’a pu être, pour certaines personnes réfugiées, le premier confine­ment. La sérié débute ainsi, si ce n’est par les voix directes des premiers concernés, par la voix d’Hala Trefi, parte­naire et inter­prète dans le cadre du projet, qui laisse une trace des vécus qu’elle a recueilli en accom­pa­g­nant des indi­vidus exilés dans cette période inédite.

Au cours de ce moment passé ensemble à distance, une grande atten­tion a été portée aux mots, à leur force et leur sens singulier selon la personne qui en fait usage. Ces derniers pren­nent une saveur toute parti­c­ulière dans le cadre de l’expérience de confine­ment en situ­a­tion d’exil. Comment qual­i­fier cette nouvelle mort qu’induit le Covid-19 ? Comment se projeter dans le futur quand toute perspec­tive de sortie de la condi­tion d’éternel migrant ou réfugié est anéantie par une pandémie ? Sera-t-il possible de revoir ses proches restez là-bas ? … Autant de ques­tions sans réponses perme­t­tant diffi­cile­ment d’envisager demain.

Décou­vrez l’épisode sur la page web du projet Morts Covid en Migra­tion dans la rubrique « podcast ».

Par Anas­tasia Chauchard, étudi­ante du master Migra­tions (ICM, EHESS, Paris 1)

Merci à l’IRD et à Bernard Surugue, éditeur des musiques de la collec­tion “Tradi­tion orale” (Iran, Baxtyâri nomades de la montagne ; Alep Syrie – Impro­vi­sa­tions au luth) qui habil­lent ce podcast.

© Produc­tion ORSTOM – SELAF (Société d’Etude Linguis­tiques et Anthro­pologique de France)