Colloque international « Tri migratoire et expériences du blocage : Afrique, Amérique, Europe » — 21 – 24 juin 2021, Université Côte d’Azur, Nice

À l’échelle mondiale, nombreuses sont les popu­la­tions migrantes à être stop­pées dans leur parcours lors des passages de fron­tières, ou plus glob­ale­ment sur les routes qui se constru­isent progres­sive­ment comme autant de fron­tières internes aux États. Ces processus poli­tiques de contention, dont l’un des dénom­i­na­teurs communs est la produc­tion de situ­a­tions de blocage, s’inscrivent dans une trans­for­ma­tion des logiques de contrôle et de surveil­lance qui tendent à limiter le passage et à distinguer ceux qui auront un accès et ceux qui se heurteront aux barrières. En dépit d’injonctions inter­na­tionales fortes, les États disposent d’un espace de négo­ci­a­tion de leur poli­tique et disposi­tifs migra­toires, même si celui-ci reste marqué par des logiques de domi­na­tion et dépen­dance. Les « effets de fron­tières » ont en commun de confronter les migrants, comme les deman­deurs d’asile, à des formes de blocage, rallongeant ainsi les péri­odes d’attente, produisant de nouvelles dynamiques sociales, des tempo­ral­ités et spatial­ités alter­na­tives où inter­vi­en­nent des acteurs divers. L’objectif du colloque est d’analyser la diver­sité des situ­a­tions migra­toires produites par le blocage à différentes échelles en fonc­tion de leur contexte de produc­tion. L’ambition est de participer à la construc­tion d’une compara­ison entre ces situ­a­tions par une mise en regard de la construc­tion des poli­tiques migra­toires et de leurs effets en Afrique, en Amérique latine et en Europe.

Colloque organisé par l’UMR URMIS, l’UMR CESSMA, le Colegio de la Fron­tera Norte etet l’Observatoire des migra­tions dans les Alpes Maritimes. Avec l’appui de l’Institut Conver­gence Migra­tions (ICM), l’Institut de la recherche pour le Développe­ment (IRD), l’Institut des Amériques (IDA), la Fédéra­tion Sciences Sociales Suds (F3S), l’Université de Paris, le COLEF Mexique et l’Université Côte d’Azur.

Organ­i­sa­tion : Florence Boyer, URMIS/​IRD et GERMES Niger ; Laurent Faret, CESSMA/​Université de Paris et IRD/​CIESAS Mexique ; Françoise Lestage, URMIS/​Université de Paris ; Dolores París, COLEF Mexique ; Swanie Potot, CNRS/​URMIS Nice.

Contact : colloque.trimigbloc@gmail.com

Page du colloque