S’attaquer aux infox récurrentes et développer de nouveaux supports de désinfox : une initiative pilote associant l’ICM et CY Cergy Paris Université

Aux origines de l’initiative, plusieurs constats

Grâce à son travail quoti­dien de veille, de véri­fi­ca­tion et de recti­fi­ca­tion des infox sur les migra­tions, Désinfox-Migra­tions a iden­tifié plusieurs fausses infor­ma­tions récur­rentes. Il y a donc un enjeu réel à pouvoir réagir rapi­de­ment pour rétablir les faits face à ces fausses infor­ma­tions qui, du fait de leur répéti­tion, et de leur prop­a­ga­tion sur les réseaux sociaux, tendent à construire des percep­tions erronées auprès des opin­ions publiques.

Par ailleurs, les contenus de désinfox actuelle­ment produits par l’association sont partagés exclu­sive­ment sous forme de tweets ou d’articles. Désinfox-Migra­tions mène aussi une réflexion sur le besoin de diver­si­fier les formats pour intéresser les jour­nal­istes et les plus jeunes généra­tions, parti­c­ulière­ment visés par les actions de sensi­bil­i­sa­tion à la lutte contre les fausses informations.

Des collaborations dynamiques avec l’Institut Convergences Migrations et CY Cergy Paris Université

Dans ce contexte, depuis début 2021, Désinfox-Migra­tions colla­bore avec plusieurs enseignants-chercheurs inter­venant auprès d’étudiants et étudi­antes en jour­nal­isme. Le but est double : sensi­biliser ces jeunes aux enjeux de lutte contre les fausses infor­ma­tions sur le sujet des migra­tions et travailler avec eux sur des projets concrets perme­t­tant de renforcer l’action de Désinfox-Migrations.

Les liens avec l’Institut Conver­gences Migra­tions (ICM) se renfor­cent égale­ment pour accroître la visi­bilité des chercheurs et chercheuses ainsi que l’accessibilité de leurs travaux de recherche contribuant à la lutte contre les infox.

De ces constats et prior­ités d’action, est née une initia­tive pilote asso­ciant 18 étudi­ants et étudi­antes du master Jour­nal­isme de CY Cergy Paris Univer­sité et 10 fellows de l’Institut Conver­gences Migra­tions (ICM), chercheurs et experts asso­ciés, coor­donnée par Désinfox-Migrations.

Des articles de désinfox à la production de supports audiovisuels

Cette initia­tive pilote, qui s’est déroulée de février à avril 2021, visait à produire des contenus de désinfox sur dix fausses infor­ma­tions récur­rentes sur le sujet des migra­tions qui puis­sent être mobil­isés rapi­de­ment lorsqu’une infox sur les sujets qu’ils traitent est diffusée. Les arti­cles produits par les chercheurs et chercheuses ont aussi voca­tion à être util­isés par des jour­nal­istes. Elle visait enfin à explorer l’opportunité de proposer des contenus de lutte contre les fausses infor­ma­tions (préven­tion des infox et désinfox) dans différents formats (vidéos, podcasts, info­gra­phies etc.).

Ainsi, les contenus ont d’abord été rédigés par les chercheurs et chercheuses avant d’être partagés avec les étudi­ants et étudi­antes et traduits par elles et eux sous des formats divers (vidéo, podcast, info­gra­phie). Les travaux final­isés sont présentés ci-dessous.

  1. L’infox récur­rente selon laquelle les poli­tiques européennes encour­ageraient l’immigration a été recti­fiée dans un article de Camille Gendrot, fellow de l’ICM, dont Nicolas Cossic, Sophie Cayuelia et Pierre Lericheen master Jour­nal­isme à CY Cergy Paris Univer­sité, ont tiré une vidéo de décryptage.

  1. Damien Simon­neau, coor­di­na­teur du départe­ment Policy de l’ICM, a traité de l’infox « Les fron­tières sont des passoires » dans un article, repris par Valentin Kany, Timothé Goyat et Paul Dela­haye sous un format vidéo.

  1. A l’infox récur­rente « l’intégration des immi­grés est un échec », Liyun Wan, fellows de l’ICM, a proposé un article inter­ro­geant la défi­ni­tion même d’intégration et l’analysant au travers du domaine de l’éducation. Deux étudi­antes du master Jour­nal­iste, Mona Sarr et Julia Burgevin, en ont tiré une vidéo.

  1. Autre infox large­ment véhiculée par nombre de respon­s­ables poli­tiques et diffusée dans les médias est celle selon laquelle les « immi­grés sont tous des délin­quants » ou que la délin­quance serait causée par l’immigration. Un article de Laurent Mucchielli, soci­o­logue et Barbara Joannon, consul­tante migra­tions et protec­tion, qui inter­roge le lien entre délin­quance et immi­gra­tion, a été repris par Sacha Carion, Guil­laume Pommade et Emma Piau, du master Jour­nal­isme de CY Cergy Paris Univer­sité dans une vidéo.

  1. « L’obtention de la nation­alité française pour toutes les personnes étrangères est automa­tique » est une infox décon­struite dans un article de Gérard Bouvier, admin­is­tra­teur de l’INSEE dont Valentin Kany, Timothé Goyat et Paul Dela­haye, ont fait un podcast.


Cette initia­tive promet­teuse a voca­tion à être prolongée dans le cadre des collab­o­ra­tions en cours avec l’ICM et plusieurs Univer­sités dont CY Cergy Paris Université.