CONF : Séance « L’antisémitisme européen dans l’Algérie coloniale​» du séminaire « Racisme et antisémitisme : perspectives globales, nationales et locales » — Mercredi 17 février 2021, 18h30-20h30, en ligne


Inter­ven­tion de Benjamin Stora (Univer­sité Sorbonne Paris Nord) dans le sémi­naire Racisme et anti­sémitisme : perspec­tives glob­ales, nationales et locales.

Des Français ont intro­duit le virus de l’an­tisémitisme européen en Algérie. Chez certains musul­mans, on est ainsi passé de l’opposition religieuse, tradi­tion­nelle, à la commu­nauté juive, à l’antisémitisme racial venu d’Europe. On peut consid­érer Edouard Drumont, député d’Alger, comme le père de l’antisémitisme en France et en Algérie. Son groupe s’est auto-dissout en 1899, mais ses idées ont perduré chez certains Européens d’Al­gérie, malheureuse­ment nombreux, qui consid­éraient le décret Crémieux de 1870 comme dangereux car remet­tant en cause le poids élec­toral des différentes communautés.

Plus d’infos et modal­ités d’inscription