CONF : Séance « Territoires de violence aux frontières » du séminaire « Politiques de l’exil, politiques de territoire » — 10 février 2021, 16h-20h, en ligne

Séminaire « Politiques de l’exil, politiques de territoire »

Pour sa 10e année conséc­u­tive, le sémi­naire du programme Non-Lieux de l’exil – affilié à l’Institut Conver­gences Migra­tions, à l’IRIS-EHESS et au groupe de recherche Aesthetics, Poli­tics & Knowl­edge de l’Institut de Philoso­phie de l’Université de Porto, dirigé par Eugenia Vilela, est égale­ment associé au nouveau master Migra­tions (ICM, Paris I, EHESS).

Séance « Territoires de violence aux frontières »

La séance s’attachera à décrire et analyser les violences spéci­fiques aux zones de fron­tière. Séance asso­ciant, en plus de l’IRIS-EHESS et de l’Institut Conver­gences Migra­tions, le sémi­naire de l’axe théma­tique 1 S’approprier, contester, lutter : spatialité, domi­na­tion, violence du CESSMA et l’ANR LIMINAL.

16 – 20h : séance en ligne

avec : Camille Guenebeaud (géographe, U. Paris 8), Agnès Lerolle (Coor­di­na­tion des actions aux fron­tières intérieures – CAFI), Adèle Bras (collectif Kesha Niya)

→  Ouvrage présenté par les auteurs : Marie-Caro­line Saglio Yatz­imirsky (ed), Récit & violence, Dire, traduire trans­mettre le géno­cide et l’exil, éditions Hermann, déc. 2020, en présence de Hala Trefi Ghannam (inter­prète)

Coor­di­na­tion : Emilie Da Lage (Geriico, U. de Lille), Alexandra Galitzine-Loumpet (Cessma) et Chowra Makaremi (IRIS- EHESS/​CNRS)

Poli­tiques-de‑l

Télécharger le programme

Page de référence