CONF : “Religions et migrations transnationales (XIXe-XXe siècle)” — Université de Paris 1, Centre Panthéon, 26 septembre 2020

  • Journée d’étude de l’AFHRC
  • Univer­sité Paris 1 Panthéon-Sorbonne,
  • 12 Place du Panthéon – Paris Ve
  • Salle 06, escalier M – Centre Panthéon

Présentation

Depuis vingt-cinq ans, la ques­tion migra­toire est prég­nante dans le discours poli­tique et médi­a­tique, susci­tant débat, inter­ro­ga­tion, mais aussi travaux scien­tifiques. Si les chercheurs ont investi ce champ d’étude, l’analyse des inter­ac­tions du phénomène avec le religieux est plus récente, mais souligne la place centrale qu’a pu occuper la reli­gion dans les processus migra­toires – aux orig­ines de la migra­tion, comme support de celle-ci, comme ressource à la fois spir­ituelle et sociale pour les déplacés –, et les trans­for­ma­tions du religieux qu’ils induisent. La réflexion historique sur les artic­u­la­tions entre reli­gion et migra­tion dans le cadre transna­tional est à même de compléter ces travaux des soci­o­logues, anthro­po­logues, géographes et théolo­giens. Aussi, l’AFHRC a choisi d’y consacrer sa journée d’étude annuelle. On consid­èrera les grands mouve­ments de popu­la­tion à l’époque contem­po­raine (XIXe – XXe s.), forcés ou volon­taires, sans exclure l’exil ni les migra­tions plus ponctuelles. En s’intéressant au temps long, à l’espace global et à l’ensemble des reli­gions, il s’agit de favoriser une réflexion théma­tique, méthodologique, compar­a­tive et transna­tionale, afin de poser des jalons dans un champ de recherche aujourd’hui parti­c­ulière­ment dynamique.

Informations pratiques

Programme

9h Accueil des partic­i­pants par Isabelle Saint-Martin (prési­dente de l’AFHRC)

9h10 Intro­duc­tion par Marie Levant (LabEx EHNE /​Sorbonne Université )

9h30 Iden­tités nationales et iden­tités religieuses dans les migra­tions « de travail »

Henk Byls (Univer­sité Thomas More /​KADOC-KU Leuven) : Main­tenir une iden­tité catholique et flamande : l’encadrement confes­sionnel des migrants belges en France (mil. XIXe-mil. XXe)

Elif Becan (Cetobac, IC Migra­tions) : La natu­ral­i­sa­tion des convertis et le marché du travail en Turquie pendant l’entre-deux- guerres

Table ronde : le cas italien

Francesco Pongiluppi (Univer­sité de Turin), L’enseignement de la foi et de la nation dans l’éducation ital­i­enne à Istanbul

Pierre-Louis Buzzi (Stras­bourg), L’Opera Bonomelli en guerre. Le rapa­triement des immi­grés ital­iens en Italie (1914−1915)

Discus­sion & Pause-Café

11h30 Migra­tions contraintes et diplo­maties confessionnelles

Barbara Lambauer (SIRICE) : Exodes orien­taux et réseaux occi­den­taux : Juifs européens entre ancien et nouveau mondes

Nina Valbous­quet (École française de Rome) : Le Saint-Siège face aux réfugiés juifs : Diplo­matie religieuse et crise human­i­taire (1933−1942)

Norig Neveu (CNRS, IREMAM) : Asso­ci­a­tions ortho­doxes trans­frontal­ières et réfugiés pales­tiniens : Réseaux culturels, éducatifs et religieux, Palestine/​Jordanie, 1925 – 1970

Discus­sion

14h15 Action chré­ti­enne, mili­tance et migra­tions à l’échelle globale 

Paul Airiau (Paris) : Une migra­tion étudi­ante oubliée. Clercs catholiques et univer­sités ecclési­as­tiques romaines, XIXe-XXIe siècles

Julie Picard (Univer­sité de Bordeaux) : Le religieux comme ressource pour mieux habiter la ville : le cas des migrants chré­tiens africains, immo­bil­isés au Caire (Égypte)

Blan­dine Chelini-Pont (Aix-Marseille Univer­sité), Alexis Artaud de la Ferrière (Portsmouth Univer­sity) : Les Scal­abriniens : congré­ga­tion religieuse ou ONG internationale ? 

Discus­sion

16h Conclu­sion : inter­ven­tion et témoignage de Didier Leschi (Prési­dent du conseil de direc­tion de l’IESR, Directeur de l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration)

16h30-17h45 : Assem­blée générale de l’AFHRC