Accueillir dans la ville quand l’État s’y refuse

Michel Agier, anthropologue

« Si nous nous référons à la ville, plutôt qu’à l’État, c’est que nous espérons d’une nouvelle figure de la ville ce que nous renonçons presque à attendre de l’État. » Le philosophe Jacques Derrida rappelait ainsi le principe au fondement de la lutte pour la création des villes-refuges devant le premier Congrès des villes-refuges, à l’initiative du Parlement des écrivains à Strasbourg en 1996. Dans cette vidéo de De facto, Michel Agier prolonge la réflexion avec les concepts d’hospitalité communale et de « villes accueillantes ».

Pour aller plus loin
  • Jacques Derrida, Cosmopo­lites de tous les pays, encore un effort !, éditions Galilée, 1997.
  • Michel Agier, L’Étranger qui vient. Repenser l’hos­pi­talité, Seuil, 2018.
  • Babels, Entre accueil et rejet. Ce que les villes font aux migrants (sous la dir. de Véronique Bontemps, Chowra Makaremi et Sarah Mazouz), Le passager clan­destin, 2018.
  • Babels, Hospi­talité en France. Mobil­i­sa­tions intimes et poli­tiques (sous la dir. de Michel Agier, Marjorie Gerbier-Aublanc et Évan­ge­line Masson-Diez), Le passager clan­destin, 2019.
L’auteur

Michel Agier est anthro­po­logue, directeur de recherche à l’Institut de recherche pour le développe­ment (IRD) et directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS). Il est égale­ment directeur du départe­ment Policy à l’Institut Conver­gences Migra­tions. Ses recherches portent sur les rela­tions entre la mondi­al­i­sa­tion humaine, les condi­tions et lieux de l’exil, et la forma­tion de nouveaux contextes urbains.

Citer cet article

Michel Agier, « Accueillir dans la ville quand l’État s’y refuse », in : Michel Agier (dir.), Dossier « Les villes accueil­lantes », De facto [En ligne], 16 | Février 2020, mis en ligne le 26 février 2020. Réal­i­sa­tion : Catherine Guil­yardi. URL : https://​www​.icmi​gra​tions​.cnrs​.fr/​2​0​2​0​/​0​2​/​2​4​/​d​e​f​a​c​to-016 – 02/

Republication

De facto est mis à dispo­si­tion selon les termes de la Licence Creative Commons Attri­bu­tion-No deriv­a­tive 4.0 Inter­na­tional (CC BY-ND 4.0). Vous êtes libres de repub­lier gratu­ite­ment cet article en ligne ou sur papier, en respec­tant ces recom­man­da­tions. N’éditez pas l’article, mentionnez l’auteur et précisez que cet article a été publié par De facto | Institut Conver­gences Migra­tions. Demandez le embed code de l’ar­ticle à defacto@icmigrations.fr