CONF : Séminaire « Mémoires et patrimonialisations des migrations » — Du 21 novembre 2019 au 18 juin 2020, EHESS, Paris

  • Lieu : EHESS, 105 bd Raspail, 75006 Paris
  • Page de référence : https://enseignements-2019.ehess.fr/2019/ue/726//
  • Contact : Evelyne Ribert
  • Email de contact : ribert@ehess.fr
  • Respon­s­ables
    • Michèle Baus­sant, direc­trice de recherche au CNRS, ISP, Fellow ICM
    • Marina Chau­liac, anthro­po­logue au ministère de la Culture (DRAC Auvergne-Rhône-Alpes), chercheure au IIAC-LACI, Fellow ICM
    • Irène Dos Santos, chargée de recherche au CNRS, URMIS, chercheure asso­ciée au IIAC/​LACI et Centro em Rede de Inves­ti­gaçao em Antropologia (Lisbonne), Fellow ICM
    • Catherine Perron, chargée de recherche, CERI – Sciences Po
    • Évelyne Ribert, chargée de recherche au CNRS, IIAC-LACI, Fellow ICM
  • 3e jeudi du mois de 13 h à 17 h (EHESS, salle 10, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 21 novembre 2019 au 18 juin 2020 (sauf la séance du 19 décembre qui aura lieu au Musée National de l’His­toire de l’Immigration)
  • Renseigne­ments : https://enseignements-2019.ehess.fr/2019/ue/726//

Présentation

Depuis 2010, le sémi­naire « Mémoires et patri­mo­ni­al­i­sa­tions des migra­tions » développe une réflexion sur les artic­u­la­tions entre mémoires singulières des migra­tions, mémoires collec­tives et patri­mo­ni­al­i­sa­tions. Cette année sera consacrée au concept de patri­moine négatif, c’est-à-dire à la patri­mo­ni­al­i­sa­tion d’expériences consid­érées comme trau­ma­tiques et des faces sombres de l’histoire, à partir d’exemples tirés des migra­tions et des déplace­ments de popu­la­tion. Nous exam­inerons la perti­nence de ce qual­i­fi­catif qui charge le patri­moine de valeurs spéci­fiques – « néga­tives » versus « posi­tives »-, enga­gent différentes rhétoriques de la recon­nais­sance et des formes de patri­mo­ni­al­i­sa­tion parti­c­ulières. L’attention sera portée notam­ment sur le rôle des images dans ces construc­tions patri­mo­ni­ales, qu’il s’agisse des fonds consti­tués par les acteurs patri­mo­niaux ou des images produites par les migrants eux-mêmes.

Programme

Jeudi 21 novembre 2019 : (13h-17h)

  • Intro­duc­tion générale
  • Tuyet Pham, réal­isatrice : Inter­ven­tion autour de son film « La Prunelle de mes yeux »

Synopsis du film : Un jour, je perds ma carte d’iden­tité. En faisant les démarches pour la renou­veler, je découvre un pan d’his­toire ignoré de ma famille… Soudain, je prends conscience du lien exis­tant entre moi, ma nation­alité et l’his­toire de la coloni­sa­tion française en Indochine.

Jeudi 19 décembre 2019 : (14h-17h) (Séance au Musée National de l’Histoire de l’Immigration. Palais de la Porte Dorée, 293, avenue Daumesnil, 75012 Paris)

  • Ange­line Escafré-Dublet (Univer­sité Lyon 2‑commissaire scien­tifique de l’ex­po­si­tion) : « La patri­mo­ni­al­i­sa­tion de l’im­mi­gra­tion à travers la musique : l’ex­po­si­tion Paris Londres ».
  • Visite de l’exposition « Paris-Londres Music Migrations »

Jeudi 16 janvier 2020 : (13h-17h)

  • Séance consacrée à la lecture de textes et aux travaux d’étudiants

Jeudi 20 février 2020 : (13 h à 17h)

  • Veronica Estay-Lange (Sciences Po Paris) : « Post-mémoire et néga­tivité » (titre provisoire)
  • Eliza Frenkel (Ben Gurion Univer­sity) : “The Last Known Address”: post-Soviet shape of personal and collec­tive public commem­o­ra­tion of the Great Purge victim »,

Discu­tante : Julia Lerner (Ben Gurion University)

Jeudi 19 mars 2020 : (13 h à 17h)

  • Clara Lecadet (IIAC) : « Dans les archives du HCR : sources et points aveu­gles pour une histoire des camps de réfugiés »
  • Olivier Chavanon (LLSETI) : « Baraques, villages nègres et bidonvilles ». Retour sur la construc­tion mémorielle de lieux de l’im­mi­gra­tion » (titre provisoire)

Jeudi 18 juin 2020 : (13 h à 17 h)

  • Luba Jurgenson (« Eur’ORBEM » (Cultures et sociétés d’Eu­rope orien­tale, balka­nique et médiane), Sorbonne Université/​CNRS) : « Le patri­moine du Goulag »
  • Travail sur des textes et conclu­sion générale