Marwan Mohammed et Julien Talpin, Communautarisme ?, 2018

Présentation

Le terme « commu­nau­tarisme » renvoie à des mobil­i­sa­tions de groupes minori­taires – jugées illégitimes – qui viseraient à l’obtention de droits spéci­fiques. Son util­i­sa­tion crois­sante, et de façon péjo­ra­tive, dans l’espace public est en cela révéla­trice des rapports de pouvoir dans le contexte répub­li­cain hexag­onal. Mais si les accu­sa­tions d’entre-soi et de reven­di­ca­tions séparatistes font florès, les présup­posés qui les souti­en­nent relèvent pour­tant très large­ment du fantasme.
À partir d’enquêtes soci­ologiques de terrain, ce livre décon­struit ces a priori en montrant que les liens commu­nau­taires, l’entre-soi et l’homogamie sont des réal­ités large­ment partagées dans la société française bien au-delà des groupes minori­taires. N’est pas « commu­nau­tariste » qui croit.

Sommaire

  • Intro­duc­tion Décon­struire le commu­nau­tarisme, Marwan Mohammed, Julien Talpin
  • Commu­nau­tarisme : une formule diabolique, Stéphane Dufoix
  • Le para­doxe français du lien commu­nau­taire, Linda Haapajärvi
  • Le tigre de papier commu­nau­taire, Patrick Simon
  • Entre-soi élitaire et commu­nau­tarisme de classe (Paris, Delhi, São Paulo), Bruno Cousin et Jules Naudet
  • Discrim­iner pour « mieux » gouverner la ville Accu­sa­tion de commu­nau­tarisme et répres­sion poli­tique à l’échelle locale, Marwan Mohammed
  • L’égalité, au cœur des luttes contre l’islamophobie, Houda Asal & Julien Talpin

Les auteurs

Cet ouvrage est dirigé par Marwan Mohammed, soci­o­logue au CNRS (Centre Maurice Halb-wachs, ENS, EHESS, Paris), et Julien Talpin, chercheur en science poli­tique au CNRS (CE-RAPS/u­ni­ver­sité de Lille).
Ont contribué à cet ouvrage Houda Asal, Bruno Cousin, Stéphane Dufoix, Linda Haapa­järvi, Marwan Mohammed, Jules Naudet, Patrick Simon et Julien Talpin.